imagesÉcouter le reportage

Autour « du fournil du Pinson », se joue une fable singulière qui pourrait s’intituler «le blé, la farine et le boulanger». Chaque vendredi, dans sa ferme toulousaine, Serge pétrit à la main, façonne et vend son pain. A la belle saison, ses copains agriculteurs viennent chez lui vendre leurs productions, dans l’esprit des AMAP. Et quand le soleil commence à décliner, clients et amis reviennent pour partager le repas, juste avant que ne commence le spectacle. Car, l’association fait venir des artistes mondialement inconnus. Des musiciens chanteurs à vocalises sans fin, des conteurs d’histoires surnaturelles et épouvantablement délicates, des jongleurs à nez rouge, des amuseurs pour public avisé, des danseurs unijambistes ou des comédiens magiciens. Le pain n’est que prétexte pour la rencontre et la rêverie. Le pain n’est que le lien entre les gens… et ça marche.